Bannière la clique à claques asbl
affiche: le bansuri d'ali
initiez-vous au tabla
créez la magie sonore de l'Inde pour votre événement
Le Bansuri d'Ali, les artistes
Bernard
Flament
Fabian
Beghin
Bernard Flament au tabla et autres percussions Fabian Beghin au bansuri et à l'harmonium

Narrateur et percussionniste

Bernard Flament

Bernard Flament est professeur de musique, pédagogue et percussionniste (djembe, dunun, tabla, bols tibétains, shaker, congas) aux influences multiculturelles et grand amateur de créations dites « crossover » dans les groupes Sakkaconga, Toubaboukan, Alkemia, Sitardust. Également ancré dans l'action citoyenne, il écrit et compose « le bansuri d'Ali », un récit musical philosophique. Depuis 2012, il produit et tourne « le Bansuri d'Ali » en écoles, milieux associatifs et centres culturels à Bruxelles et en Wallonie.

Ayant bénéficié d'excellentes formations auprès de maîtres tels que Mamady Keita au djembe ou Anindo Chatterjee au tabla, Bernard enseigne le djembe de 2001 à 2011. Il concentre actuellement ses cours et sa pratique musicale au tabla, Tout comme le djembe, son inventivité pédagogique vise à créer des ponts qui respectent et lient les approches musicales traditionnelles et occidentales.
Plus d'infos sur la page PROFESSEUR

Haut de page

A la flûte Bansuri et à l'harmonium

Fabian Beghin

Fabian Beghin, multi-instrumentiste aux nombreuses facettes (accordéon, flûte bansuri, steel drum, basse, percussions, orgue Hammond, etc.), développe depuis plus de dix ans des projets au sein desquels il déforme en tous sens le cadre des musiques du monde. Ses groupes se sont produits internationalement.

Après avoir appris  l’accordéon et la flûte irlandaise en Écosse, il a été initié, au cours d’un séjour prolongé en Inde, au jeu de la bansuri (flûte traversière en bambou). Fabian approfondi son apprentissage du bansuri au contact de maîtres tels que, Ronu Majumdar, Harsh Wardan, Partha Bose.

Actuellement, Fabian est accordéoniste du duo « Didier Laloy/Fabian Beghin », de « Turlu Tursu » et de « Electric Folk Ballroom ». Il joue également de l’orgue dans le projet « Gainsbourg ressucité, bien fait pour sa gueule » .  Il joue également de la flûte bansuri au sein de « Jugalbandi Trio », de « Chrysalide » et du « Bansuri d'Ali ». Depuis environ cinq ans, il s’est également beaucoup investi dans le domaine du théâtre et de la chanson jeune public.

Haut de page